Taux credit conso : baromètre des meilleurs taux actuels

Taux de crédit consommation : découvrez quel est le meilleur crédit

Lorsque vous préparez un projet et que vous recherchez un financement, le crédit à la consommation peut être une solution adaptée. Il permet de financer divers projets comme l'achat d'une voiture neuve ou d'occasion, les travaux de rénovation ou d'amélioration d'un logement, l'achat de biens d'équipement, un voyage ou encore l'organisation d'un événement familial... Le montant maximum d'un prêt à la consommation est de 75000€ et la durée de remboursement est généralement comprise entre 4 et 84 mois.

Les taux prêt conso évoluent chaque semaine au gré des offres promotionnelles proposées par les banques, les compagnies d'assurance et les organismes de crédit. Par ailleurs, le niveau des taux crédit conso varie en fonction du projet financé, du montant emprunté et de la durée de remboursement choisie. Les offres sont très nombreuses et c'est une bonne chose car la concurrence est importante, mais dans ces conditions, il est difficile de se faire une idée et de savoir quel est l'organisme de crédit le moins cher.

Notre baromètre vous permet de trouver rapidement le meilleur crédit conso pour votre projet et vous aide à préparer sereinement votre financement. Pour ce faire, nous analysons chaque semaine les taux de crédit conso proposés par 27 banques, assurances et organismes de crédit.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
Meilleur taux du moment
TAEG à partir de
0.9%
Taux minimum au 09/12/2018 : prêt personnel Voiture neuve de 9 000 € sur 12 mois.

Taux crédit auto

Financement d'une voiture neuve

Les taux ci-dessous correspondent aux TAEG (taux annuel effectif global) minimums constatés au 09/12/2018, pour un prêt personnel voiture neuve de 20 000 €, pour les différentes durées de remboursement inscrites.

Meilleurs taux crédit auto

TAEG mini

TAEG moyen

Sur 12 mois

0.90%

2.11%

Sur 24 mois

0.98%

3.02%

Sur 36 mois

1.99%

3.42%

Sur 48 mois

1.99%

3.43%

Sur 60 mois

2.50%

3.84%

Sur 72 mois

2.99%

4.48%

Sur 84 mois

3.70%

4.66%

Voir le baromètre crédit auto neuve pour un montant de

Financement d'une voiture d'occasion

Les taux ci-dessous correspondent aux TAEG (taux annuel effectif global) minimums constatés au 09/12/2018, pour un prêt personnel voiture d'occasion de 12 000 €, pour les différentes durées de remboursement inscrites.

Meilleurs taux crédit auto

TAEG mini

TAEG moyen

Sur 12 mois

0.90%

2.11%

Sur 24 mois

0.98%

2.98%

Sur 36 mois

1.99%

3.46%

Sur 48 mois

1.99%

3.46%

Sur 60 mois

2.50%

3.84%

Sur 72 mois

2.99%

4.54%

Sur 84 mois

3.71%

4.54%

Voir le baromètre crédit auto d'occasion pour un montant de

Taux crédit travaux

Les taux ci-dessous correspondent aux TAEG (taux annuel effectif global) minimums constatés au 09/12/2018, pour un prêt personnel travaux de 15 000 €, pour les différentes durées de remboursement inscrites.

Meilleurs taux crédit travaux

TAEG mini

TAEG moyen

Sur 12 mois

0.90%

2.20%

Sur 24 mois

0.98%

3.12%

Sur 36 mois

1.99%

3.57%

Sur 48 mois

1.99%

3.62%

Sur 60 mois

2.50%

3.93%

Sur 72 mois

2.56%

4.41%

Sur 84 mois

2.52%

4.65%

Voir le baromètre prêt travaux pour un montant de

Taux prêt personnel

Les taux ci-dessous correspondent aux TAEG (taux annuel effectif global) minimums constatés au 09/12/2018, pour un prêt personnel divers de 8 000 €, pour les différentes durées de remboursement inscrites.

Meilleurs taux prêt personnel

TAEG mini

TAEG moyen

Sur 12 mois

0.90%

2.36%

Sur 24 mois

0.99%

3.21%

Sur 36 mois

1.99%

3.93%

Sur 48 mois

1.99%

4.00%

Sur 60 mois

2.50%

4.41%

Sur 72 mois

3.30%

4.69%

Sur 84 mois

3.34%

4.85%

Voir le baromètre prêt personnel pour un montant de

Pourquoi ce baromètre des taux credit conso ?

Les offres de crédit à la consommation sont très nombreuses et il est difficile de savoir quel organisme de crédit propose les meilleurs taux du moment. En effet, chaque banque dispose de sa propre politique de taux credit sur les prêts à la consommation. De plus, les maisons de crédit sont très nombreuses : entre les banques traditionnelles, les banques en ligne, les organismes de crédit spécialisés et les compagnies d'assurance, il est difficile de savoir où donner de la tête... d'autant plus que les offres promotionnelles sont très fréquentes et rendent plus difficile la recherche du meilleur taux crédit.

Nous avons créé ce baromètre des taux credit conso afin d'orienter plus facilement les emprunteurs vers le meilleur credit du moment pour leur projet. Quel que soit votre projet, crédit auto neuve, crédit voiture d'occasion, prêt travaux, prêt personnel, ce baromètre vous permet de trouver facilement les meilleures offres de prêt disponibles actuellement.

En connaissant les taux prêt conso pratiqués sur le marché vous pourrez plus facilement définir le crédit dont vous avez besoin en comparant les offres adaptées. Il ne faut surtout pas hésiter à comparer plusieurs durées et plusieurs montants. En effet, certains montants et surtout certaines durées (les plus courtes notamment) pourront vous donner accès à un taux promotionnel plus intéressant et il peut être astucieux d'adapter votre financement afin d'accéder à un taux pas cher.

Meilleur taux crédit conso : comment le trouver ?

Pour trouver le meilleur taux de crédit il est indispensable de faire jouer la concurrence entre organismes de crédit ! En effet, contrairement aux autres pays en Europe, la concurrence est très importante en France ce qui tire les taux vers le bas, d'autant plus en cette période de taux d'intérêts faibles.

Il est indispensable de comparer autant d'offres de crédit que possible ! Quel que soit votre projet auto, travaux ou prêt perso, notre comparateur de crédit conso analyse jusqu'à 24 000 offres de prêts à la consommation proposées par 27 banques, banques en ligne, organismes de crédit ou compagnies d'assurance et vous permet de trouver gratuitement le meilleur crédit conso en 3 clics.

Notre mission de rendre le crédit conso plus transparent et plus simple.

CheckmonCredit.fr permet de comparer jusqu'à 27 offres proposées par les banques, les assurances et les organismes de crédit.

Comparez les offres et trouvez le crédit à la consommation le moins cher !

Comparer le taux des prêts consommation vous permet de réaliser des économies substantielles sur le coût de votre emprunt. En effet, selon les projets, le taux d'intérêt peut varier du simple au double (voir plus) ! Par exemple, en ce moment, pour un crédit conso destiné au financement d'une voiture d'occasion de 15 000€ sur une durée de 60 mois :

  • le taux le moins cher (TAEG) est de 2.50%, pour une mensualité de 266.01€ et un coût du crédit de 960.60€
  • le taux le plus cher (TAEG) est de 5.88%, pour une mensualité de 288.11€ et un coût du crédit de 2286.60€
  • Dans ce cas précis, trouver la meilleure offre permet de réaliser une économie de 1326.00€

Autre exemple, pour un crédit personnel de 10 000€ sur 48 mois destiné à financer un voyage ou l'organisation d'un mariage, le meilleur taux credit conso du moment est de 1.99%, ce qui donne une mensualité de 216.82€ et un coût du crédit de 407.36€. Le taux prêt conso le plus élevé est de 5.64%, ce qui donne une mensualité de 232.56€ et un coût du crédit de 1162.88€. Là encore, les emprunteur ont tout intérêt à trouver le meilleur taux puisqu'ils peuvent réaliser une économie de 755.52€.

Et le constat est le même pour des travaux ! Sur les crédits à la consommation destinés à financer des travaux d'amélioration de l'habitat pour un montant de 30 000€ sur 84 mois, le meilleur taux de prêt consommation actuel est de 2.37%, soit une mensualité de 387.54€ et un coût du crédit de 2553.36€. Le taux de credit le plus élevé est de 5.89%, soit une mensualité de 434.53€ et un coût du crédit de 6500.52€. Souscrire le crédit conso meilleur taux permet de réaliser une économie de 3947.16€ !

Seul le TAEG permet de comparer les crédits entre eux

Les caractéristiques des crédits sont nombreuses : mensualité, coût total, intérêts, montant total dû, coût de l'assurance facultative, taux débiteur, frais de dossier, TAEG... Difficile de s'y retrouver lorsque l'on n'est pas soi-même un exert en finance !

Pour palier cela et rendre la comparaison plus facile, les organismes de crédit ont l'obligation depuis plusieurs années de communiquer le TAEG ou Taux Annuel Effectif Global des offres de crédit à la consommation. Ce taux comprend l'ensemble des frais liés au crédit (intérêts et frais de dossier) et est le seul juge de paix à observer pour identifier les offres de crédit les moins chères.

Un indicateur comparable est également communiqué pour l'assurance bien que celle-ci soit facultative. Il s'agit du TAEA ou Taux Annuel Effectif de l'Assurance, qui traduit comme son nom l'indique le coût associé à la souscription d'une assurance emprunteurs.

En conclusion, si vous ne souhaitez pas souscrire une assurance emprunteurs, la comparaison des TAEG vous permettra d'identifier le crédit le moins cher. Si en revanche vous souhaitez souscrire une assurance, il faudra comparer le TAEG et le TAEA des offres pour identifier le meilleur prêt. A noter, il est conseillé de souscrire une assurance emprunteurs afin de sécuriser le remboursement de l'emprunt en cas d'accident de la vie de type maladie, invalidité ou chômage, surtout pour les emprunts sur une durée longue.

Viser des durées plus courtes pour obtenir le taux le moins cher

Autre astuce pour obtenir le prêt consommation taux le moins cher : réduire la durée de remboursement. En règle générale, le taux credit conso est plus élevé à mesure que la durée de remboursement s'allonge. Les crédits les plus courts sont donc les moins chers au final mais sont également ceux dont la mensualité est la plus élevée ! Et oui : si on rembourse la même somme sur une durée plus courte, les remboursements mensuels seront forcément plus élevés. Viser un crédit sur une durée plus courte est donc moins coûteux mais oblige à rembourser davantage chaque mois ce qui peut s'avérer contraignant en termes de budget...

Dans la même logique, il est parfois intéressant de modifier le montant du prêt afin d'entrer dans une offre de prêt personnel à taux promo, et ainsi obtenir un meilleur taux crédit conso. Par exemple, de nombreux organismes de crédit proposent des offres promotionnelles pour les emprunts compris enre 8 000€ et 15 000€. Si votre projet est légèrement au-dessus ou en dessous, il peut être pertinent de modifier le montant emprunté. Là encore, n'hésitez pas à multiplier les simulations et les comparaisons des crédits pour vous faire une idée plus précise.

Taux de crédit consommation : comment sont-ils fixés ?

Avoir une activité de crédit pour un établissement financier n'est pas neutre. Il est nécessaire d'engager des moyens importants pour mettre en place une activité de ce type :

  • moyens humains : étude des demandes de prêt, service clients, services administratifs, services commerciaux (et marketing)...
  • moyens techniques : sites internet, espaces clients, dispositifs de crédit en ligne, système informatique, bases clients etc...
  • moyens financiers : les banques empruntent elles-mêmes sur les marchés tout ou partie des fonds qui seront par la suite prêtés à leurs clients. Dans ce cadre elles payent un taux d'intérêt appelé coût de la liquidité ou coût du refinancement.

Par ailleurs, lorsqu'une banque prête de l'argent à ses client elle prend le risque de ne pas être remboursée. Les organismes de crédit limitent ce risque avec leur politique d'acceptation visant à analyser les demandes de crédit en détails (situation personnelle du demandeur, revenus, projet à financer). Ceci étant, le risque zéro n'existe pas et le taux de crédit consommation permet également de couvrir la charge financière liée au risque de défaillance des emprunteurs.

Enfin, au-delà de la couverture des charges et du risque, il faut noter que le taux de crédit à la consommation permet aux banques et organismes de crédit de réaliser des marges plus confortables que celles des autres activités de banque de détail.

Le taux prêt conso est donc fixé par l'établissement financier ayant octroyé le crédit et correspond à sa rémunération. Le taux de crédit est exprimé sous forme de pourcentage et l'organisme de crédit calcule les intérêts dus en appliquant périodiquement ce taux au montant restant à rembourser. Les périodes peuvent être mensuelles (et l'on parle alors de taux mensuel) ou quotidiennes (on parlera alors de taux journalier - seul le crédit renouvelable fonctionne avec un taux journalier).

Plusieurs taux pour un même crédit

Les résultats d'une simulation de crédit peuvent faire apparaître plusieurs types de taux. Ci-dessous les différents types de taux fréquemment présentés :

  • Taux nominal : il s'agit du taux mathématique qui sert à calculer les intérêts dus périodiquement en fonction du montant restant à rembourser. Ce taux ne prend pas en compte les frais associés au prêt, comme par exemple les frais de dossier.
  • Taux débiteur : le taux débiteur est équivalent au taux nominal. Les établissements financiers utilisent l'un ou l'autre de ces termes mais ils désignent la même chose.
  • Taux périodique : le taux nominal ou le taux débiteur sont des taux annuels. Pour calculer les intérêts dus sur une période donnée, on utilise un taux périodique qui correspond au taux nominal (ou taux débiteur) rapporté au nombre de périodes sur une année, c'est à dire 12 pour un taux mensuel ou 365 pour un taux journalier.
  • TAEG (Taux Annuel Effectif Global) : Ce taux reflète l'ensemble des coûts liés au crédit c'est à dire les intérêts et les frais annexes (type frais de dossier). Le législateur a rendu le TAEG obligatoire : toutes les publicités pour le crédit à la consommation doivent communiquer clairement le TAEG afin que les consommateurs puissent comparer les offres sur les mêmes bases. C'est d'ailleurs sur base du TAEG qu'il convient de comparer les crédits.
  • Taux fixe : la majorité des offres de prêt conso proposent un taux fixe. L'intérêt est qu'il demeure identique tout au long du contrat de crédit et n'évolue pas en fonction d'un indice convenu à l'avance. C'est une garantie de stabilité concernant l'amortissement de l'emprunt dont toutes les modalités sont connues à l'avance : les mensualités resteront inchangées jusqu'à la fin du remboursement (sauf dans le cas où l'emprunteur souhaite les modifier), les intérêts et le coût total sont connu à l'avance, de même que la date de la dernière mensualité.
  • Taux variable : un taux variable peut évoluer dans le temps, à la hausse ou à la baisse, en fonction de l'évolution d'un taux de référence convenu à l'avance dans le contrat de crédit. En cas de baisse du taux, les mensualités réglées par l'emprunteur diminuent. En cas de hausse en revanche, celles-ci augmentent.
  • Taux révisable : comme les taux variables, les taux révisables peuvent évoluer dans le temps. Dans le cadre du crédit renouvelable par exemple, les taux sont révisables et peuvent être ajustés périodiquement en fonction de l'évolution du taux d'usure.
  • Taux d'usure : le taux d'usure représente le TAEG maximum auquel un crédit peut être accordé par un établissement financier. C'est un plafond que les banques et organismes de crédit ne peuvent pas franchir ! En crédit à la consommation il n'existe pas un taux d'usure mais 3, en fonction du montant du prêt : un taux d'usure pour les prêts d'un montant inférieur ou égal à 3.000€ ; un autre pour les crédits d'un montant compris entre 3.001€ et 6.000€ inclus ; puis un dernier plafond pour les emprunts dont le montant est supérieur à 6.000€. Il existe également un taux d'usure spécifique pour les crédits immobiliers. Toutes les informations concernant les taux d'usure actuels sont disponibles sur le site de la Banque de France. C'est en effet la Banque de France qui calcule et diffuse chaque trimestre les nouveaux taux d'usure applicables. L'usure est déterminée à partir des TAEG moyens pratiqués par les organismes de crédit et les banques, augmentés d'un tiers. La mise à jour des taux d'usure a lieu tous les trimestres.
  • TAEA (Taux Annuel Effectif de l'Assurance) : pour un emprunt à la consommation il n'est pas obligatoire de souscrire une assurance emprunteurs bien que celle-ci permette de sécuriser le remboursement en cas de maladie ou d'accident (d'autres risques peuvent être couverts comme le décès, l'invalidité, le chômage). Afin de rendre plus clair le coût de l'assurance emprunteurs, les établissements prêteurs ont l'obligation depuis quelques années d'afficher le taux annuel effectif de l'assurance (ainsi que le coût de l'assurance). La logique est la même que pour le TAEG relatif au crédit : le TAEA comprend l'ensemble des coûts liés à l'assurance emprunteurs et de comparer les offres entre elles.

Des taux différents selon les organismes de crédit

Les taux d'intérêt varient d'un établissement financier à l'autre. Plusieurs raisons à cela :

  • Certains établissements ont une politique d'acceptation plus stricte et refusent davantage de demandes de prêt. Cela leur permet de réduire le taux de défaut. En contrepartie les taux d'intérêts qu'ils proposent sont moins chers en règle générale.
  • Les "gros" établissements profitent de leur taille pour se financer à moindre coût sur les marchés. Ils peuvent donc, s'ils le souhaitent, proposer des taux d'intérêt moins élevés.
  • Selon leur politique commerciale et le profil de leurs clients, certains établissement adopteront une politique tarifaire plus compétitive sur certains projets, par exemple pour le financement automobile ou les travaux.

Des taux d'intérêt plus élevés sur les durées de remboursement longues

Plus la durée de remboursement est courte et plus le taux crédit conso est intéressant. En effet, les taux d'intérêt augmentent avec l'allongement des durées de remboursement.

Cela s'explique notamment par le risque de non remboursement qui est plus important pour les durées de remboursement les plus longues. En effet, s'il est peu probable que la situation personnelle et financière d'un emprunteur change dans les 12 ou 24 mois qui suivent la mise en place d'un crédit, ce risque augmente avec le temps. Ainsi, sur les crédits de 48, 60, 72 ou 84 mois les taux sont plus élevés.

Plusieurs types de crédits à la consommation

Le crédit à la consommation est une forme de crédit particulière destinée aux particuliers. La règlementation en vigueur précise que le montant des prêts consommation est compris entre 200€ et 75000€ et que leur durée de remboursement est supérieure à 3 mois sachant que les organismes de crédit ne proposent que rarement des durées supérieures à 84 mois (à l'exception du financement des travaux d'amélioration de l'habitat).

Contrairement à l'idée reçue, il n'existe pas un seul type de crédit à la consommation mais plusieurs. On distingue plusieurs formes de prêt conso dont les 4 principales sont le prêt personnel, le crédit affecté, le crédit renouvelable et la location avec option d'achat (LOA).

Prêt personnel : le crédit conso le plus fréquent

Il s'agit de la forme la plus courante de crédit à la consommation. Le crédit personnel n'est pas affecté à un achat précis et l'emprunteur peut disposer du montant emprunté comme il l'entend. Après étude et acceptation de la demande de crédit, la somme empruntée est versée en une fois sur le compte courant de l'emprunteur. Elle peut également être versée en plusieurs fois si cela a été convenu à l'avance avec le prêteur.

La durée de remboursement est déterminée à l'avance et le rythme de remboursement pourra éventuellement être revu en cours de remboursement sur demande de l'emprunteur ou dans le cas de difficultés financières, ce qui donnera généralement lieu à un avenant au contrat de crédit.

Le taux d'intérêt est fixe. Ainsi, les mensualités seront constantes jusqu'au remboursement complet du prêt. Le calcul des intérêts se fait par périodes mensuelles sur base d'un taux périodique mensuel. Le TAEG est l'expression annuelle de l'ensemble des coûts liés au crédit.

Compte tenu de ses caractéristiques de taux fixe, mensualité fixe, durée fixe, le prêt personnel appartient à la catégorie du crédit classique.

Crédit affecté : un crédit classique affecté à un achat déterminé

Le crédit affecté appartient également à la famille du crédit classique dans le cadre de laquelle toutes les modalités de remboursement sont définies à l'avance : le taux d'intérêt est fixe, les mensualités sont constantes et la durée de remboursement est précisée sur le contrat. La durée ne pourra d'ailleurs varier qu'en cas d'avenant accepté par l'emprunteur et par le prêteur.

L'emprunteur ne peut pas utiliser les fonds comme il le veut et le montant de l'emprunt n'est pas versé sur son compte courant. En effet, la somme empruntée est directement versée au professionnel auprès duquel l'emprunteur a acheté le bien ou le service objet du prêt affecté. Dans le cas où la vente faisant l'objet du crédit affecté ne serait pas réalisée, le crédit n'est pas mis en place et l'emprunteur n'est pas engagé.

Le crédit affecté est le plus souvent utiliser pour financer l'achat d'une voiture ou des travaux d'amélioration de l'habitat et il est généralement souscrit directement sur le lieu de vente, par exemple dans une concession automobile.

Comme pour le prêt personnel, les intérêts du crédit affecté sont calculés mensuellement en appliquant le taux périodique mensuel au montant restant à devoir. Le TAEG des crédits affectés est le taux annuel qui comprend l'ensemble des coûts liés à ce prêt et permet de le comparer à d'autres offres.

Crédit renouvelable : le crédit conso dédié aux imprévus

Le crédit renouvelable propose un fonctionnement très particulier par rapport aux crédits classiques que sont le prêt personnel et le crédit affecté : le montant emprunté, la durée de remboursement et le taux peuvent varier dans le temps...

En effet, lors d'une souscription d'un crédit renouvelable, un montant maximum de crédit est déterminé. Il ne s'agit pas du montant emprunté et versé sur le compte courant de l'emprunteur mais d'un montant maximum mis à disposition, que l'emprunteur peut, s'il le souhaite, emprunter en totalité ou en partie. Ce montant est généralement appelé montant disponible.

Une fois le crédit renouvelable accordé (après étude et acceptation de la demande de crédit), l'emprunteur peut utiliser tout ou partie du montant disponible sans nécessité de réaliser une nouvelle étude de la demande. Cela permet de disposer rapidement des fonds en cas d'urgence. C'est précisément en cela que le crédit renouvelable trouve sa place dans la famille des crédits à la consommation : contrairement à ses cousins il n'est pas adapté au financement d'un projet planifié à l'avance mais peut être un outil intéressant pour mobiliser rapidement des fonds en cas d'imprévu.

La seconde particularité du crédit renouvelable est que le montant disponible se reconstitue au fur et à mesure du remboursement des sommes empruntées. Il est donc possible de réaliser plusieurs utilisations du crédit renouvelable (consécutives ou espacées dans le temps), dans la limite du montant disponible, d'autant plus que celui-ci se reconstitue chaque mois avec le règlement des échéances de remboursement.

La durée du crédit renouvelable présente elle-aussi des particularités : le contrat a une durée d'un an dans le cas où le montant disponible n'est pas utilisé. En revanche, s'il est utilisé, la durée peut varier en fonction du rythme des remboursements. En effet, généralement c'est l'emprunteur qui détermine le montant de ses remboursements mensuels en fonction de sa capacité à rembourser plus ou moins rapidement les sommes dues. La règlementation impose cependant une limite claire afin que l'endettement au crédit renouvelable ne devienne pas chronique : le remboursement doit être fait en 36 mois maximum lorsque le montant restant dû est inférieur ou égal à 3000€ et en 60 mois maximum lorsque le montant restant dû est supérieur à 3000€.

Cette limite de la durée de remboursement du crédit renouvelable a été imposée dans le cadre de la Loi Lagarde promulguée au 1er juillet 2010. L'objectif était alors de favoriser un remboursement plus rapide des crédits renouvelables, fortement surreprésentés parmi les dossiers présentés en commission de surendettement. En effet, compte tenu de son mécanisme, le crédit renouvelable constitue une tentation forte en cas de difficultés financières et il peut être difficile de se sortir de cette spirale du crédit permanent que l'on ne parvient finalement pas à rembourser.

Enfin, le taux associé au crédit renouvelable présente également des caractéristiques bien particulières :

  • les contrats de crédit renouvelable proposent généralement un taux révisable dans le temps. En effet, ces contrats peuve être amenés à être actifs sur plusieurs années ce qui incite les établissements financiers à ne pas s'engager sur un taux fixe.
  • le taux des crédits renouvelables est généralement proche du niveau maximum permis par le taux d'usure. Les banques et organismes de crédit justifient ces niveaux de taux par le fait que ce type de crédit présente un niveau de risque plus élevé que ce que l'on observe sur les crédits classiques.
  • enfin, les intérêts sont calculés au jour le jour sur la base d'un taux périodique journalier. En effet, étant donné que l'emprunteur peut emprunter à tout moment tout ou partie de son disponible et rembourser à tout moment tout ou partie du montant dû, les intérêts sont calculés chaque jours sur le montant restant à devoir. Cette mécanique de comptabilisation donne lieu à un arrêté des comptes en fin de période (les périodes sont mensuelles) et reçoit un relevé de compte sur la base duquel il règle une mensualité par prélèvement sur son compte courant.

Pour conclure sur le crédit renouvelable, forme la plus complexe de crédit à la consommation, il convient de préciser qu'il est possible d'y associer une carte de crédit permettant de régler des achats (au comptant ou à crédit) et de réaliser des retraits aux distributeurs de billets de banque.

Location avec option d'achat : financer l'utilisation et non la possession des biens durables

La propriété des biens durables est de moins en moins en vogue et il est aujourd'hui possible de louer sa voiture ou certains appareils électroménagers plutôt que de les acheter. Locataire donc, plutôt que propriétaire. C'est justement ce phénomène de société que la LOA accompagne !

Si aujourd'hui les offres de LOA sont principalement proposées sur des voitures neuves, on les trouve également de plus en plus sur les voitures d'occasion (dans certains réseauxx de concessionnaires) et elles émergent sur d'autres catégories de produits comme l'électroménager, la TV et la hifi.

Le principe de la LOA auto est simple :

  • le contrat de LOA précise les conditions d'utilisation d'un véhicule, la durée de la période de location (de 24 à 72 mois en règle générale), la valeur locative (c'est à dire le montant à financer durant la période de location correspondant à la dépréciation de la valeur du véhicule, au risque et à la marge du loueur) et l'option d'achat finale à régler en cas d'achat du véhicule à l'issue de la période de location.
  • l'emprunteur (car il s'agit bien d'un crédit) règle un loyer mensuel (déterminé dans le contrat de LOA) durant toute la période de location permettant de rembourser la valeur locative du véhicule. Ce loyer mensuel peut également comprendre des assurances et assistances (en cas de pannes etc...)
  • à l'issue de la période de location, l'emprunteur peut décider de solder l'option d'achat et donc d'acquérir le véhicule ou de le restituer.
  • Un apport n'est pas obligatoire mais un dépôt de garantie peut être demandé à l'emprunteur.

La LOA permet de changer fréquemment de véhicule sans gérer soi-même la revente. C'est un confort d'usage car de nombreuses offres proposent un package dans lequel l'entretien du véhicule est inclus.

Les loyers mensuels des offres de LOA sont souvent inférieurs aux mensualités qu'un emprunteur règlerait dans le cadre d'un crédit affecté ou d'un prêt personnel pour le même véhicule cependant le coût de la LOA est plus élevé si in fine l'emprunteur souhaite acquérir la voiture.

Partager :