Crédit conso : un produit courant mais mal connu

Chaque année, les banques et organismes financiers accordent environ 60 milliards d'euros de crédits à la consommation aux ménages Français. Ces crédits permettent de financer environ 5% des dépenses de consommation.

En comptant les prêts déjà accordés et toujours en cours de remboursement, le marché du crédit à la consommation pèse aujourd'hui plus de 180 milliards d'euros. Et pour finir ce tour d'horizon des grandes masses, ce sont aujourd'hui près de 27% des ménages qui détiennent un ou plusieurs crédits à la consommation en cours de remboursement.

Le crédit à la consommation est clairement l'un des produits bancaires les plus fréquents et pourtant il reste assez mal connu du grand public. Et pour cause... il n'existe pas un crédit à la consommation mais plusieurs ! Découvrez dans cet article quel est le crédit à la consommation le mieux adapté à votre projet

Meilleur taux du moment

TAEG à partir de
0.7%
Taux minimum au 08/12/2019 : prêt personnel Voiture neuve de 18 000 € sur 12 mois.

Pourquoi utiliser notre comparateur de crédit ?

Picto a
La comparaison la plus large !
Comparez les offres de 25 banques, assurances et organismes de crédit.
Picto c
Le meilleur taux en 3 clics
Pas de longs formulaires à remplir avant d'obtenir une simulation. 3 clics suffisent !
Picto b
Economisez sur le coût du crédit
En comparant les offres, réalisez des économies sur le coût de votre crédit !
Picto e
Service gratuit et sans engagement
Notre service est gratuit aucune information personnelle n'est requise.

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez les meilleures offres de crédit à la consommation

Qu'est-ce que le crédit à la consommation ?

Pour financer l'achat d'une maison, d'un appartement ou d'un terrain, il y a le crédit immobilier et pour à peu près tout le reste, il existe le crédit à la consommation... Ce type d'emprunt permet de financer l'achat de divers biens ou de services : qu'il s'agisse d'une voiture, de travaux ou d'un voyage...

Définition du crédit à la consommation

Le crédit à la consommation est un contrat dans le cadre duquel un établissement financier (banque, organisme de crédit) accorde à un particulier âgé de plus de 18 ans une somme d'argent que ce dernier s'engage à rembourser selon les modalités prévues, et dans les délais impartis. Le crédit à la consommation est encadré par les articles L311-1 et L312-1 du code de la consommation et par une série de textes législatifs (loi Lagarde, loi Scrivener, loi Hamon). Ces textes visent à protéger les consommateur et à encadrer de manière précise l'activité des prêteurs, la publicité pour les crédits et les contrats de prêt.

Crédit à la consommation : quelle durée et quel montant ?

Les textes règlementaires définissent précisément la nature des opérations qui entrent dans le champ d'application du crédit à la consommation. Il s'agit des prêts ayant été souscrits pour financer des particuliers uniquement (les besoins liés à une activité professionnelle en sont exclus), dans le cadre de l'achat de biens de consommation (automobiles, mobilier,...) ou de prestations de service (voyage, organisation d'un mariage, travaux) à l'exception d'un achat immobilier.

Dans ce cadre, le montant minimum d'un crédit à la consommation est de 200€ et le montant maximum est de 75 000 euros.

Pour un montant supérieur à 75 000 €, il est fréquent que les banques et organismes de crédit qui acceptent de prêter ces sommes le fassent également dans le cadre d'un contrat de crédit à la consommation. C'est par exemple le cas de certains financements permettant d'acquérir des bateaux ou des véhicules de loisirs (camping-car...).

La durée de remboursement d'un prêt à la consommation est au minimum de 3 mois. En termes de durée maximum, les pratiques sont très diverses sur le marché, et dépendent des produits car, comme nous le verrons ci-après, il n'existe pas 1 mais plusieurs types de crédit à la consommation.

Différents types de crédit conso

Prêt personnel

Le prêt personnel est la forme de crédit à la consommation la plus classique. Il s'agit d'un emprunt réalisé auprès d'une banque ou d'un organisme de crédit et qui devra être remboursé sur une durée convenu à l'avance et par mensualités fixes. Le prêt personnel permet de financer de nombreux projets et les prêteurs n'exigent pas de justificatif d'utilisation des fonds avant de mettre à disposition la somme voulue sur le compte courant des emprunteurs. Le prêt personnel est un crédit sans justificatif mais cela ne signifie pas qu'il est accordé sans vérifications.

La situation personnelle et financière des emprunteurs est vérifiée scrupuleusement par les prêteurs qui ont l'obligation de s'assurer de la solvabilité de lerus clients. Dans ce cadre, les pièces justificatives telles qu'un justificatif d'identité et eds justificatifs de revenus sont demandés.

Parmi les recours les plus courant au prêt personnel on trouve les besoins de trésorerie, le financement de certains loisirs (voyages) ou l'organisation d'événements familiaux (mariages).

Depuis quelques années le prêt personnel est plébiscité par les Français pour financer leurs projets. C'est sans doute lié à la baisse des taux que l'on constate sur le marché Français où la concurrence fait rage. Cocorico ! car chez nos voisins Européens les taux sont bien plus élevés que ceux que les banques et organismes de crédit pratiquent dans l'hexagone.

Crédit renouvelable

Le crédit renouvelable fait partie de la catégorie des crédits à la consommation et son fonctionnement est très différent des autres types de prêts. Le crédit renouvelable est une somme d'argent mise à disposition par une banque ou un organisme de crédit. Cette somme peut être utilisée à tout moment, en cas de besoin, comme une réserve d'argent permettant de faire face à des dépenses urgentes et imprévues. Si elle n'est pas utilisée, elle ne génère pas de frais. En revanche, lorsqu'elle est utilisée en parti ou en totalité, les intérêts sont comptabilisés et les taux du crédit renouvelable sont en général assez élevés. Le remboursement d'un crédit renouvelable se fait par mensualités et la particularité est que la somme d'argent disponible se reconstitue au fur et à mesure des remboursements ce qui rend possible de nouvelles utilisations de ce crédit.

Depuis la loi Lagarde de 2007, les modalités de remboursement du crédit renouvelable ont été renforcées :

Une carte de crédit est fréquemment proposée en plus de ce type de crédit afin de permettre aux utilisateurs de régler des achats à crédit ou de faire des retraits au distributeur.

Le crédit renouvelable a mauvaise réputation car il s'agit d'un produit relativement complexe et les abus ont été nombreux : pratiques marketing insistantes de la part des organismes de crédit, sur-représentation du crédit renouvelable parmi les dossiers de surendettement.

Crédit affecté

Tout comme le prêt personnel, le crédit affecté est un prêt amortissable qui se rembourse par mensualités fixes sur une durée convenue à l'avance, prévue au contrat. En revanche, contrairement au prêt personnel dont la mise en place n'est pas liée à un projet précis ou à un achat, le crédit affecté est totalement lié à un projet ou à un achat. D'ailleurs, les fonds ne sont pas versés sur le compte courant de l'emprunteur mais directement transmis au professionnel qui livre le bien financé ou réalise la prestation de services.

La majorité des crédits affectés sont réalisés dans le secteur automobile ou dans celui de l'amélioration de l'habitat. Ainsi, les prêts proposés dans les concessions automobiles pour le financement de véhicules neufs ou d'occasion sont, en règle générale, des crédits affectés. De la même manière, les crédits proposés par les cuisinistes ou par les piscinistes sont également des crédits affectés destinés à financer l'achat des matériaux et la réalisation des travaux nécessaires à l'installation de cuisines et piscines...

Dans le cas où la livraison du produit ou service ne pourrait pas avoir lieu, le crédit affecté n'est pas mis en place. L'exécusion du crédit et l'achat sont totalement liés.

LOA, location avec option d'achat

La LOA a très fortement progressé entre 2014 et 2019, tirée par l'essor du marché des véhicules neufs. C'est un crédit à la consommation particulier puisqu'ici le principe n'est pas d'acheter un bien ou un service mais de louer. La LOA finance l'usage, notamment l'usage d'un véhicule neuf, en contrepartie de loyers mensuels versés par le locataire. La particularité de la LOA est qu'il est possible d'acquérir le véhicule au terme du contrat de LOA, en s'acquittant du versement de la valeur résiduelle du véhicule, sachant que cette valeur, appelée option d'achat est prévue au contrat dès le départ.

La LOA est une alternative au crédit automobile et a séduit de nombreux consommateurs car elle permet de bénéficier de voitures neuves pour un coût mensuel généralement inférieur aux versements d'un crédit auto pour un même véhicule... Cela ne signifie pas que la LOA est moins chère qu'un crédit auto (bien au contraire) mais c'est un effet lié à la mécanique financière du produit : avec un crédit auto, un consommateur rembourse 100% de la valeur du véhicule alors qu'avec une LOA il n'en rembourse qu'une partie (le reste étant logé dans l'option d'achat par un jeu de vases communiquants). Au final si l'acquéreur souhaite effectivement régler l'option d'achat et devenir propriétaire du véhicule l'opération s'avère souvent plus onéreuse qu'un financement via un crédit auto classique.

Rachat de crédit

Le rachat de crédit, également appelé regroupement de crédits est une opération de financement dont le but est de réunir plusieurs crédits en un seul. Dans quel but ? Cela dépend en général de la situation de l'emprunteur :

Comment fonctionne le crédit à la consommation ?

Le fonctionnement est différent selon la nature du prêt à la consommation :

A quoi sert le crédit à la consommation ?

Le crédit à la consommation sert à financer l'acquisition de biens et de services marchands. Sans cet outil, il serait difficile pour les consommateurs de pouvoir s'offrir certains biens ou services dont le coût est trop important et ne peut pas être réglé en mobilisant son épargne.

Projets financés par le crédit à la consommation

D'après le 31ème rapport annuel de l'Observatoire du Crédit aux Ménages, la répartition des usages du crédit à la consommation est la suivante : 56% des clients détenant un prêt conso déclarent l'avoir mis en place pour financer un achat automobile ; 22% pour financer l'achat d'un bien d'équipement de la maison (ameublement, hivi, électroménager...) 14% pour la réalisation de travaux d'embellissement ou d'amélioration de l'habitat ; 10% pour financer des dépenses de consommation courantes ; 9% pour financer une facture non pévue ou exceptionnelle, et enfin 6% en réaménagement des créances en cours.

Pourquoi souscrire un crédit à la consommation ?

Souscrire un prêt à la consommation permet de réaliser sans attendre un projet que l'on ne peut pas financer avec son épargne ou pour lequel on ne souhaite pas investir toute son épargne. En effet, nombreux sont les projets pour lesquels l'épargne seule ne suffit pas. Et dans certains cas, on préfèreras conserver une épargne de précaution pour faire face aux urgences et autres imprévus. Le crédit est un instrument financier utile dans ces cas de figure.

Quel crédit à la consommation choisir ?

La nature du crédit à choisir va dépendre de plusieurs choses. Voici les questions à se poser pour bien choisir son crédit :

La question centrale du choix va être d'arbitrer entre un crédit renouvelable et un crédit amortissable (prêt personnel ou crédit affecté). Pour une dépense d'un montant inférieur à 3000 euros, assez urgente et surtout lorsque l'on anticipe que des besoins urgents de trésorerie pour des montants de cet ordre pourraient être fréquents, le crédit renouvelable est un outil intéressant. Attention car le crédit renouvelable est un produit complexe et il faut l'utiliser avec discernement car son coût est élevé. Ceci étant, il offre l'avantage de pouvoir mobiliser très rapidement de l'argent en cas de besoin urgent (dans la limite du montant disponible) : en effet, une fois le crédit renouvelable accordé, les emprunteurs n'auront pas à justifier de l'utilisation des fonds et pourront réaliser de nouvelles utilisations de leur crédit renouvelable (dans la limite du montant disponible) sans avoir à faire de démarches administratives et sans nouvelle demande de crédit. Ce mécanisme est inhérent au fonctionnement du crédit renouvelable car le montant disponible se reconstitue à mesure que les utilisations sont remboursées.

En synthèse, il faut réserver le crédit renouvelable aux cas d'urgences, et pour de petites sommes. Surtout, il faut veiller à ne pas empiler les utilisations de crédit renouvelable car, on ne le répèteras jamais assez, le coût est élevé.

Pour des besoins ponctuels et/ou pour un montant plus conséquent, nous recommandons de privilégier le prêt personnel. Le prêt personnel est beaucoup moins souple que le crédit renouvelable mais il est également beaucoup moins cher.

Enfin pour des projets précis comme l'achat d'une voiture, des travaux, un voyage etc... le prêt personnel ou le crédit affecté sont les meilleures solutions. Les 2 produits sont très similaires et il suffira de comparer les taux et les services proposés pour choisir la meilleure offre. Le comparateur de crédits CheckmonCredit permet de trouver en 3 clics le meilleur taux pour un projet parmi plus de 27 banques et organismes de crédit comparés.

Chez CheckmonCredit notre mission est de rendre le crédit à la consommation plus transparent et plus simple pour les consommateurs.

Pour cela, nous avons créé le comparateur CheckmonCredit qui permet de comparer efficacement toutes les offres de crédit et de trouver le Crédit à la consommation le moins cher en 3 clics. Plus de 20 banques, assurances et organismes de crédit sont comparés. Testez-le !

Qui peut faire un crédit à la consommation ?

Pour pouvoir souscrire un créidt à la consommation, les emprunteurs doivent :

A ces conditions de base s'ajoutent de nombreux critères liés à la situation personnelle et financière de l'emprunteur et de son co-emprunteur le cas échéant. Parmi les éléments déterminants, les banques et organismes de crédit chercheront à évaluer la stabilité de la situation de l'emprunteur : stabilité dans l'emploi, stabilité dans le logement, etc... Pour celà, ils sonderont l'ancienneté professionnelle et la nature du contrat (CDI ou CDD etc..), la date d'ouverture du compte courant, l'ancienneté dans le logement actuel... Les profils les plus stables seront privilégiés et à l'inverse les profils les plus instables seront écartés. Les jeunes sont notamment pénalisés par ce critère de stabilité car ils s'installent à peine dans la vie active. Les demandes d'emprunt issue de personnes entre 18 ans et 25 ans sont en général celles qui ont le moins de chances d'aboutir. A noter, si le CDI reste un sésame pour les candidats à l'emprunt, certaines offres existent pour les emprunteurs en CDD.

L'emprunteur typique du crédit à la consommation a entre 35 et 45 ans. Il dispose d'un revenu mensuel moyen d'environ 2.160€ lorsqu'il emprunte seul et de 4 000€ lorsque les emprunts sont réalisés par des couples.

Quel taux pour un crédit conso ?

Le taux des crédits à la consommation dépendent de plusieurs éléments :

Quel est le meilleur crédit à la consommation ?

Il n'y a pas que le taux pour apprécier les qualités d'un crédit à la consommation. Naturellement le taux est très important mais il faut également tenir compte des services associés au financmeent. Est-ce possible de changer la mensualité en cours de remboursement ? Est-ce possible d'interrompre les remboursements pendant un ou plusieurs mois ? Que se passe-t-il ne cas de difficultés financières ? Quelles sont les conditions de l'assurance des emprunteurs ?

Toutes ces questions doivent être prises en compte pour choisir la bonne offre en fonction de son projet et de sa situation personnelle. Pour en savoir plus sur les services proposés par les différents organismes de crédit n'hésitez pas à consulter notre classement ainsi que les fiches sur chaque établissement financier réalisées par CheckmonCredit.

Comparer les crédits à la consommation

Pour comparer les crédits à la consommation entre eux, il faut observer les conditions de service décrites dans le contrat et comparer les taux. Qu'est ce que cela signifie ?

Pour comparer les taux, il faut comparer les TAEG (taux annuel effectif global) qui agrège l'ensemble des coûts liés à un crédit (intérêts, frais de dossier...). Dans le cas d'une souscription de crédit conso avec assurance emprunteur, il faut comparer les TAEG mais aussi les TAEA (taux annuel effectif de l'assurance) qui synthétisent l'ensemble des frais liés à l'assurance emprunteurs.

Astuce : le moyen le plus rapide de comparer des crédits à la consommation est d'utiliser un comparateur comme CheckmonCredit !

Comment renégocier son crédit à la consommation ?

Il y a généralement 2 raisons à une renégociation : soit l'emprunteur veut faire baisse son taux pour réduire le coût du financement, soit il souhaite réduire ses mensualités. Dans les 2 cas, il est nécessaire de prendre contact avec le prêteur afin de voir quelles sont les possibilités. En cas d'accord entre l'emprunteur et le prêteur sur de nouvelles modalités de remboursement, un avenant au contrat de crédit initial sera mis en place.

Pour ce qui est de la renégociation du taux, il ne faut surtout pas hésiter à faire jouer la concurrence. Adressez-vous à plusieurs établissements financiers pour obtenir les meilleurs offres tarifiares.

Comment modifier les mensualités de son crédit ?

De nombreux contrats de crédit à la consommation anticipent cette éventualité et prévoient la possibilité de demander une hausse ou une baisse des mensualités dans une fourchette pouvant aller jsuqu'à plus ou moins 30%. Concrètement, cela signifie que pour une mensualité initiale de 200€, il sera possible de l'augmenter jusqu'à 260€ ou de la réduire jusqu'à 140€. L'utilisation de ces options donne lieu à la signature d'un avenant mais n'implique pas de revaire un octroi complet avec envoi de pièces justificatives. La mise en place peut être très rapide. Il suffira pour la banque ou l'organisme de crédit de changer la durée de remboursement restante en l'allongeant (pour réduire les mensualités) ou en la diminuant (pour augmenter la mensualité). Ces modifications du rythme de remboursement peuvent avoir un impact sur le taux du crédit, notamment en cas d'allongement de la durée de remboursement.

Les banques traditionnelles offrent assez peu de souplesse quant à la modification du rythme d'amortissement initialement convenu. A l'inverse les organismes de crédit spécialisés ont l'habitude de ce genre de demandes et savent les gérer avec efficacité.

Comment racheter son crédit à la consommation ?

De très nombreux acteurs proposent leurs services en matière de rachat de crédits. Pour des problématiques simples il convient de s'adresser directement à une banque ou à un organisme de crédit. Pour des dossiers plus complexes, mêlant divers crédits ainsi que des crédits immobiliers, s'adresser à des courtiers peut être une bonne idée car ils sont en général plus réactifs et ont intérêt à ce que le dossier soit traité dans les meilleurs délais.

Crédit à taux zéro / crédit gratuit

Il existe des offres de crédit gratuit, généralement proposées en magasin pour l'achat de certains produits. Il s'agit du traditionnel Payer en 3 fois sans frais. Le principe est que le montant remboursé est équivalent prix du bien acheté. Il n'y a pas d'intérêts et le remboursement s'effectue 3 mois maximum. Pour les remboursements sur une durée supérieure à 3 mois il peut à avoir des frais de dossier.

A noter, il n'existe pas d'offres de crédit à la consommation à taux zéro. Toutes les offres de crédit conso font l'objet d'intérêts car c'est avec eux qu'un organisme de crédit se rémunère. Certaines offres proposent un taux se rapprochant de zéro : il s'agit d'offres très promotionnelles et peu accessibles car elles doivent être remboursées sur 6 ou 12 mois maximum ce qui génère des mensualités très élevées.

Quels justificatifs pour un crédit conso ?

Quatre types de justificatifs sont demandés par les organismes de crédit :

Les justificatifs d'identité

Il s'agit d'une carte d'identité, d'un passeport ou d'un titre de séjour. En cas d'emprunt à deux, chaque emprunteur devra envoyer son justificatif d'identité.

Justificatifs de revenus

Les pratiques divergent entre établissements de crédit et varient également en fonction de la situation de l'empruteur... Le cas le plus simpl est celui des salariés en CDI qui devront adresser 2 ou 3 fiches de paye. Les indépendants, chefs d'entreprises, commerçants, artisans, professions libérales et retraités devront la plupart du temps fournir un ou plusieurs avis d'imposoition. Naturellement cette liste de justificatifs n'est pas exhaustive et chaque banque fait selon sa pratique. Là encore, chaque emprunteur devra remettre les documents qui le concernent en suivant scrupuleusement les consignes du prêteur.

Justificatifs de domicile

De manière assez classique, les banques demadent des justificatifs récents de moins de 3 mois. Il peut s'agit de factures d'électricité ou de gaz, d'une facture de téléphonie fixe, ou tout simplement d'une quittance de loyer.

Relevé d'identité bancaire

Le RIB permettra à un organisme de crédit de procéder au virement des fonds en cas d'acceptation du dossier.

Justificatif d'opération

Il s'agit d'un document permettant de justifier de l'utilisation des fonds alloués dans le cadre du crédit. Par exemple pour un crédit auto, il peut s'agit du bon de commande du véhicule. Pour des travaux il peut s'agit d'un devis... Il n'est pas toujours évident d'avoir un justificatif adéquat : par exemple pour l'achat d'une voiture d'occasion à un particulier, et pour être réactif lorsque la bonne occasion se présente, on préfèrera disposer rapidement des fonds pour acheter le véhicule rapidement par la suite... Dans ce cas il faut avoir recours à un prêt personnel sans justificatif d'utilisation des fonds.

Notons que la majorité des organismes financiers acceptent désormais de recevoir des photocopies de ces différents justificatifs. Attention à bien respecter les consignes de l'établissement de crédit pour les photocopies. Il ne sera donc pas nécessaire d'envoyer les originaux. D'ailleurs, il est fréquent de pouvoir les transmettre directement par internet en scannant les documents.

Comment obtenir un crédit à la consommation ?

L'obtention d'un crédit à la consommation se fait en quelques étapes

  1. La demande de prêt : permet à l'emprunteur de définir son besoin (montant, type de crédit, durée de remboursement, mensualité) et de renseigner sa situation personnelle et financière.
  2. L'accord de principe : à l'issue de la demande de prêt, l'organisme de crédit est capable de donner un premire accord de principe, sans valeur mais c'est le sésame permettant de passer à la suite.
  3. Edition du contrat : l'offre de contrat de crédit à la consommation devra être signé conformément aux consignes transmises par la banque ou l'établissement de crédit. Attention à bien respecter ces consignes sous peine d'un contrat refusé pour cause de non conformité. A ce stade il faudra également transmettre l'ensemble des pièces justificatives demandées par le prêteur en vue de l'étude du dossier.
  4. Etude du dossier : une fois le dossier complet reçu avec les pièces justificatives, celui-ci est étudié. En cas de question complémentaire ou si besoin d'un document supplémentaire, la banque pourra revenir vers l'emprunteur.
  5. Accord définitif : à l'issue de l'étude du dossier, une décision définitive est prise. En cas d'accord, l'emprunteur est informé de la date à laquelle lui seront remis les fonds et de la date du premier prélèvement. En cas de refus, le candidat à l'emprunt est également tenu informé mais il ne connaîtra pas la raison précise ayant motivé ce refus.
  6. Obtention des fonds : les fonds sont virés directement sur le compte courant de l'emprunteur. En général le délais d'obtention des fonds est de 12 à 15 jours ouvrés à compter de la date de la demande de prêt.

Chez CheckmonCredit notre mission est de rendre le crédit à la consommation plus transparent et plus simple pour les consommateurs.

Pour cela, nous avons créé le comparateur CheckmonCredit qui permet de comparer efficacement toutes les offres de crédit et de trouver le Crédit à la consommation le moins cher en 3 clics. Plus de 20 banques, assurances et organismes de crédit sont comparés. Testez-le !

Où faire un crédit conso ?

Les produits de crédit à la consommation sont distribués par plusieurs canaux. Le plus classique est l'agence bancaire mais ce n'est pas le plus efficace. Par téléphone il est également possible de faire sa demande et de mener à bien toutes les démarches nécessaires à l'obtention de son prêt conso. Le canal téléphonique est à privilégier en cas de demande complexe ou pour gérer un dossier en cours.

Le canal le plus efficace reste internet : les banques et organismes de crédit ont beaucoup investi ces dernières années pour proposer des parcours toujours plus simples et rapides. Aujourd'hui il est possible de tout faire en ligne : de la demande de prêt jusqu'à la signature du contrat et la transmission informatisée des pièces justificatives. Le gain de temp sest énorme ! et la procédure prend environ 30mn de A à Z.

On peut également souscrire un crédit conso dans des lieux de vente physiques : les plus fréquents sont les concessions automobiles pour l'achat d'une voiture neuve ou d'occasion. Mais c'est également possible dans de nombreux commerces : magasins de bricolage, cuisinistes, magasins d'ameublement ou d'électroménager, agences de voyage, supermarchés... En concession auto l'offre proposée sera du crédit affecté. De même pour les projets cuisine ou salle de bains réalisés avec un distributeur d'ameublement ou un cuisiniste. En revanche pour les plus petits paniers (moins de 1500 euros) les facilités de paiement proposées seront souvent associées à un crédit renouvelable et une carte de crédit.

Comment obtenir un crédit à la consommation facilement ?

Le canal le plus simple et le plus rapide est la souscription de crédit en ligne. En quelques minutes toutes les étapes de la demande peuvent être accomplies. Une demande de crédit en ligne permet de raccourcir les délais d'obtention des fonds de quelques jours dans la mesure où il n'est pas nécessaire d'imprimer le dossier, de photocopier les pièces justificatives et d'envoyer le dossier par voie postale.

En revanche, le fait de faire un crédit à distance implique le respect d'un délais de rétractation légal de 14 jours calendaires à compter de la date de signature du contrat de prêt. Ce délai a été mis en place par le code de la consommation afin de protéger les consommateurs en leur laissant le temps de bien réfléchir.

Dans le cas d'un crédit réalisé en magasin, ce délai n'a pas lieu d'être. En effet, il est tout à fait possible de faire un crédit directement en magasin et de repartir avec son achat dans la foulée. C'est même le but de la manoeuvre. Souscrire un crédit en magasin se fait très facilement... Sans doute trop facilement dans le passé et les abus ont conduit la loi à durcir les règles. En effet, avec des justificatifs assez simples (pièce d'identité, RIB et justificatif de domicile de moins de 3 mois) il est possible de souscrire un crédit renouvelable de 1000€ ou 1500€ en magasin. Il est utile ici de rappeler que le crédit renouvelable est un produit complexe dont les taux d'intérêt sont élevés.

Comment suspendre un crédit à la consommation ?

Comme le précisent les publicités pour le crédit conso : Un crédit vous engage et doit être remboursé. Suspendre un crédit à la consommation est possible mais dans tous les cas, celui-ci devra être remboursé. Dans le détail, plusieurs possibilités existent pour suspendre le remboursement d'un prêt. Il est possible de :

  1. Reporter une mensualité : cela revient à faire une pause sur le remboursement pendant un mois en contrepartie d'un allongement d'un mois de la durée du prêt. Il faut préciser que les reports ne sont JAMAIS gratuits puisque pendant le mois où la mensualité n'est pas remboursée, les intérêts sont comptabilisés. Ainsi, le report produit des intérêts au taux en vigueur et le coût total du crédit augmente.
  2. Suspendre les remboursement pendant plusieurs mois : pour interrompre les remboursements pendant plusieurs mois, par exemple en cas de difficulté passagère, il est nécessaire de prendre contact rapidement avec le prêteur afin de lui faire part de la situation et de trouver une solution avec lui.
  3. Solder par enticipation tout ou partie du montant restant dû : il est toujours possible de solder par anticipation tout ou partie du montant dû. Cela peut en revanche générer des frais de remboursement anticipé lorsque le montant restant dû est supérieur à 10000 euros : les frais seront de 1% du montant à rembourser s'il reste plus de 12 échéances et 0,5% s'il reste moins de 12 échéances. Dans tous les cas, les frais de remboursement anticipés ne pourront pas dépasser les intérêts qui auraient été versés en cas de remboursement jusqu'à la dernière échéance.

Comment résilier son crédit renouvelable ?

Lorsqu'un crédit amortissable est remboursé en intégralité, le contrat cesse et est résilié de fait. Cela est vrai pour un prêt personnel, un crédit affecté ou un rachat de crédit. En revanche, les règles du jeu sont différentes pour le crédit renouvelable. En effet, même lorsque le montant dû est à zéro et que tout a été remboursé, le montant du crédit renouvelable reste disponible pour des besoins futurs. Ainsi, en fin de remboursement le contrat n'est pas résilié automatiquement. C'est uniquement lorsque le crédit renouvelable n'a pas été utilisé pendant 12 mois consécutifs que la procédure de résiliation est entamée.

La procédure de résiliation du crédit vise à informer le titulaire du contrat de la résiliation prochaine. Si le titulaire du contrat se manifeste et exprime son souhait de conserver le crédit renouvelable ouvert, le contrat reste actif. Dans le cas contraire, par défaut, le contrat est résilié.

Il est tout à fait possible de résilier un contrat de crédit renouvelable si on le souhaite, sans attendre 12 mois consécutifs d'inactivité. Pour celà, il suffit d'envoyer un courrier de résiliation à l'établissement qui gère le crédit renouvelable. Le contrat sera résilié dans les semaines suivantes, à l'issue de l'arrêté des comptes, et sous réserve du plein remboursement des sommes restant éventuellement à devoir.

A quoi sert l'assurance emprunteur ?

L'assurance emprunteur n'est pas obligatoire pour faire un crédit conso, contrairement au crédit immobilier. D'ailleurs, en fonction de sa situation personnelle et du crédit que l'on vise, il peut être pertinent de ne pas s'assurer... Le cas typique est celui d'une personne jeune et en bonne santé qui souscrirait un crédit d'une durée de 12 mois. La probabilité d'un changement de situation personnelle et financière dans les 12 mois est faible et ne pas souscrire l'assurance emprunteur permet ici de réaliser des économies.

En revanche, dans la majorité des cas on ne saurait que trop conseiller de souscrire l'assurance. En effet, plus les montants sont élevés et plus les durées de remboursement sont longues, plus il est indispensable de la souscrire. L'assurance emprunteur permet de se protéger soi-même et de préserver ses proches en cas de maladie, d'accident, d'incapacité de travail, d'invalidité, de décès ou de perte d'emploi. Ces risques de la vie doivent être pris en charge pour protéger les siens.