Crédit sans justificatif : qu'est-ce que c'est ?

Le crédit sans justificatif fait partie du crédit à la consommation. Il s'agit d'un prêt personnel, dont le montant peut aller jusqu'à 75.000€ et qui peut être remboursé sur une durée allant jusqu'à 84 mois. Un emprunteur qui souscrit un prêt personnel peut utiliser les fonds comme il le souhaite, sans avoir à justifier de ses dépenses. C'est cela que l'on appelle le crédit sans justificatif : un crédit qui n'implique pas de justifier l'utilisation des fonds via une facture, un devis ou un bon de commande...

Avec un prêt personnel sans justificatif, l'emprunteur reçoit directement les fonds sur son compte courant. Naturellement, l'obtention d'un crédit sans justificatif ne signifie pas qu'il s'agit d'un crédit obtenu facilement sans vérification de la part de la banque ou de l'organisme financier. Au contraire, le prêt personnel sans justificatif fait l'objet des mêmes procédures de contrôle que les autres crédits à la consommation. La seule différence est que l'utilisation des fonds n'a pas à être justifiée.


Quels sont les avantages d'un prêt sans justificatif ?

Lorsque l'on souhaite réaliser certains projets, il est parfois difficile de planifier précisément le budget nécessaire. C'est le cas par exemple d'un voyage ou d'un mariage, pour lequel les prestataires sont nombreux. Dans ce cas, on préfèrera plutôt définir une enveloppe globale nécessaire au financement du projet, éventuellement en conservant un peu de souplesse en cas d'imprévus. C'est justement pour ce genre de projets que le prêt personnel sans justificatif a été conçu.

Le second atout du crédit sans justificatif est que l'on peut modifier son projet : par exemple, si le voyage est annulé à la dernière minute, le contrat de crédit demeure et il est possible d'utiliser les fonds pour un futur voyage... voir même de changer entièrement de projet ! Contrairement à un crédit affecté, le contrat de prêt personnel sans justificatif et l'objet du financement ne sont pas liés. L'emprunteur peut utiliser le montant du crédit à sa convenance, et en toute discrétion sans avoir à en référer à l'établissement prêteur.

Enfin, en règle générale les offres de crédit conso sans justificatif sont flexibles : il est possible de modifier la date de prélèvement des mensualités, de rembourser par anticipation, de modifier le montant des mensualités (selon le contrat signé les règles de changement de mensualité seront différentes), de demander un ou plusieurs report(s) de mensualité(s)...

Meilleur taux du moment
TAEG à partir de
0.75%
Taux minimum au 23/06/2019 : prêt personnel Divers de 19 000 € sur 12 mois.

Simulation de crédit conso

Quels organismes de crédit proposent des crédits à la consommation sans justificatif ?

Le crédit personnel sans justificatif est distribué par de nombreuses banques et sociétés de crédit à la consommation. Pour découvrir les organismes de crédit et mieux connaître leurs offres consultez notre classement. De nombreuses offres de crédit sans justificatif se ressemblent dans leur fonctionnement mais les experts du crédit à la consommation se démarquent des banques notamment par la souplesse des offres qu'ils proposent. En effet, Cetelem, Cofidis, Younited Credit ou Franfinance facilitent la gestion des remboursements du prêt personnel sans justificatifs et anticipent la possibilité de modifier le montant des mensualités à la hausse comme à la baisse, de modifier les dates de prélèvement, de rembourser par anticipation...

Quelles sont les conditions pour obtenir un prêt sans justificatif ?

Compte tenu de sa souplesse et de la possibilité d'utiliser les fonds librement sans justifier de factures, le crédit sans justificatif impose une stricte vérification des informations personnelles et financières des emprunteurs. Par ailleurs, il est fréquent, même si aucune facture ou devis n'est exigé, que l'organisme de crédit se renseigne sur l'objet du financement avant de valider le prêt. Ces renseignements sont pris à l'oral ou via un formulaire de demande de crédit sans justificatif en ligne.

En tout état de cause, le demandeur devra montrer patte blanche pour obtenir un accord du prêteur. Les banques et organismes de crédit chercheront généralement à juger de la stabilité de l'emploi occupé et donc de la stabilité des revenus. La situation bancaire et le sérieux dans la gestion des finances personnelles seront également sondées. Il convient donc d'éviter les découverts bancaires trop répétitifs. De même, en cas de crédits en cours, il faut veiller à éviter de dépasser sa capacité d'emprunt. Mieux vaut pouvoir montrer que l'on conserve une capacité d'épargne et un reste à vivre suffisants malgré le remboursement du potentiel crédit sans justificatif. Enfin, il est impératif de ne pas avoir d'antécédent en matière de fichage auprès de la Banque de France.

Prêt personnel : quels sont les justificatifs obligatoires ?

Selon le mode de souscription choisi, la situation personelle et financière de l'emprunteur sera analysée à travers les réponses fournies dans le formulaire de demande de crédit sans justificatif en ligne, via les réponses fournies par téléphone ou en agence au conseiller bancaire. Les revenus, salaires, charges, la situation familiale et les personnes à charge, l'employeur, le domicile etc... les questions sont nombreuses et l'exercice est fait dans l'intérêt du prêteur comme de l'emprunteur afin de garantir que celui-ci aura bien la capacité de rembourser le crédit sans justificatif avant de s'engager.

Bien qu'il n'implique pas de justificatif d'utilisation des fonds, le prêt sans justificatif nécessite, comme n'importe quel crédit à la consommation, l'examen de plusieurs justificatifs par le prêteur. Ces justificatifs permettront de valider la situation personnelle et financière de l'emprunteur. Il s'agit généralement des derniers bulletins de salaire, du dernier relevé d'imposition, le cas échéant de la dernière liasse fiscale professionnelle. Des relevés de compte peuvent également être réclamés, ainsi qu'un justificatif de domicile, un justificatif d'identité ou titre de séjour. Cette liste n'est pas exhaustive et varie en fonction de la politique d'acceptation pratiquée par les différents organismes de crédit et de la situation individuelle de l'emprunteur (salarié, retraité, professionnel à son compte etc...).