Le prêt personnel permet de financer une grande variété de projets, sans avoir à justifier de l’utilisation des fonds. Le montant du prêt est directement versé sur le compte de l’emprunteur qui peut les utiliser comme bon lui semble, pour financer un ou plusieurs projets : l’achat d’un bien, le financement d’une prestation de service ou un besoin de trésorerie imprévu.

La question de l’apport se pose fréquemment aux emprunteurs qui souhaitent souscrire un prêt personnel. L’apport est-il obligatoire du point de vue des conditions d’acceptation du crédit personnel ? Est-il intéressant de verser un apport ou de financer en intégralité avec un prêt ? Et enfin, comment se constituer un apport en vue d’un projet ?

Nous allons répondre à ces questions dans cet article.

Meilleur taux actuel pour un prêt personnel

TAEG à partir de
0.48%
Taux minimum au 04/12/2022 : prêt personnel Divers de 7 000 € sur 12 mois.

Pourquoi utiliser notre comparateur de crédit ?

La comparaison la plus large !
Comparez les offres de 30 banques, assurances et organismes de crédit.
Le meilleur taux en 3 clics
Pas de longs formulaires à remplir avant d'obtenir une simulation. 3 clics suffisent !
Economisez sur le coût du crédit
En comparant les offres, réalisez des économies sur le coût de votre crédit !
Service gratuit et sans engagement
Notre service est gratuit aucune information personnelle n'est requise.

Comment se constituer un apport en vue de réaliser un projet personnel ?

Financer en partie un projet avec un apport personnel consiste à mobiliser une partie de son épargne, ou de ses revenus pour réunir la somme nécessaire au financement d’un projet, le reste étant financé à crédit.

Bien souvent, l’apport provient d’un compte d’épargne : livret A, livret développement durable et solidaire (LDDS), livret d’épargne populaire (LEP) ou n’importe quel type de compte épargne sur livret ne bénéficiant pas d’avantages fiscaux. Ces comptes ont l’avantage d’être liquides et permettent de retirer facilement les fonds placés en cas de besoin.

Sous certaines conditions, vous pouvez également utiliser des fonds provenant de dispositifs d’épargne bloqués tels qu’un plan épargne entreprise ou une assurance-vie.

Et au-delà de l’épargne que vous avez vous-même constitué, vous pouvez utiliser une donation ou un héritage en tant qu’apport à l’un de vos projets.

Pour vous constituer un apport en vue de financer un nouveau projet, le plus efficace est de s’obliger chaque mois à mettre de l’argent de. Vous pouvez pour cela établir un plan en fonction du montant du projet et de l’apport que vous souhaitez y injecter.

Par exemple pour un projet dont le montant est de 5.000€, si vous souhaitez vous constituer un apport de 800€, si votre budget mensuel le permet, vous pouvez vous fixer un objectif d’épargne de 80€ par mois et décider de réaliser votre projet dans 10 mois. Il existe plusieurs applications qui vous permettent de suivre vos dépenses et votre épargne. Certains agrégateurs comme Bankin’ ou Linxo vous permettent de vous fixer des objectifs et de suivre leur avancée dans le temps : c’est motivant et cela aider à rester discipliné.

L’apport est-il obligatoire pour obtenir un prêt personnel ?

Contrairement au crédit immobilier, un apport n’est pas obligatoire pour obtenir un prêt personnel ou n’importe quel type de crédit à la consommation.

L’apport reste cependant vivement recommandé et offre des garanties supplémentaires de se voir accorder le prêt personnel souhaité. Voici pourquoi :

En résumé, l’apport n’est pas obligatoire pour obtenir un prêt personnel mais il est toujours le bienvenu. Dans l’idéal, il faut viser un apport compris entre 10% et 20% du montant du projet.

Quel est l’intérêt de l’apport par rapport au prêt personnel ?

Au-delà de faciliter les conditions d’accès à un prêt personnel l’apport a un impact très direct à la baisse sur le coût du crédit ! Il permet de générer des économies substantielles sur les intérêts versés à l’établissement de crédit, et ce pour 2 raisons.

Première raison : l'apport réduit le montant de l'emprunt

En souscrivant un prêt personnel avec un apport, on peut réduire le montant du financement et ainsi réaliser des économies substantielles sur le coût du crédit. Voici 2 exemples pour mieux comprendre.

Justine et Hugo souhaitent se marier et ont estimé le budget nécessaire à 15.000€ pour financer toutes les festivités prévues : cérémonie, robe et costume, cocktail, fleuriste, traiteur, dîner, soirée, dj, photographe, animations... Ils n'ont pas l'épargne suffisante pour financer leur mariage et prévoient de recourir à un prêt personnel pour boucler le financement.

Autre exemple, Amel et Vincent en ont assez de leur salon. Ils veulent revoir la déco et changer ces canapés qui ont plus de 20 ans de bons et loyaux services. Ils estiment que leur nouvel intérieur leur coûtera 9.000€

Dans un très grand nombre de situations, l'apport permet de réduire les interêts versés ! Ce n'est pas systématique, notamment pour les prêts personnels d'un petit montant et les apports faibles mais ça vaut toujours le coup de simuler votre emprunt avec et sans apport !

Deuxième raison : l'apport permet d'emprunter sur une durée plus courte tout en conservant une mensualité équivalente

L'impact de l'apport sur le coût du crédit peut encore aller plus loin si l'on parvient à réduire la durée de remboursement. En effet, bien souvent, en réduisant le montant emprunté on peut également réduire la durée de remboursement tout en conservant une mensualité équivalente. En parvenant à le faire, les économies à la clé sont encore plus importantes car on peut profité de taux généralement plus faibles sur les durées plus courtes. Reprenons nos exemples.

Pour leur mariage, Justine et Hugo envisagaient un prêt de 15000€ sur 60 mois à un taux (TAEG) de 5.03, avec une mensualité de 241,02€ et un coût total du crédit de 2 353,44€ :

Pour leur salon, Amel et Vincent songaient à un prêt de 9.000€ sur 48 mois au taux (TAEG) de 4.8% dont la mensualité était de 206,04€ et le coût total de 889,92€ :

En résumé, en permettant de réduire le montant de l'emprunt et dans certains cas, de réduire la durée tout en conservant une mensualité quasiment équivalente, l'apport peut engendrer de réaliser des économies substantielles sur le coût du crédit !

Sur le même sujet